Abstract

Plusieurs recherches [7] montrent que les élèves manifestent un intérêt de plus en plus faible pour les sciences et la technologie (S&T). Ce même phénomène est relevé par les autorités éducatives sénégalaises à travers différents rapports [3]. Conscientes de l’importance de l’enseignement des S&T pour la stratégie de développement socio-économique, les autorités éducatives ont généré le projet des Blocs scientifiques et technologiques (BST) pour faire face à la raréfaction des moyens affectés aux établissements d’enseignement du cycle moyen et au manque d’intérêt manifesté par les élèves à l’égard des disciplines scientifiques dénoncé dans les rapports du Ministère.

Published in: Canada International Conference on Education, 2017

  • Date of Conference: 26-29 June, 2017
  • DOI: 10.2053/CICE.2017.0219
  • Electronic ISBN: 978-1-908320-83-4
  • Conference Location: University of Toronto Mississauga, Canada